Le collagène : une solution anticellulite efficace ? 

Peau d’orange, capitons, cellulite… Peu importe le nom que l’on lui donne pour la décrire, la cellulite est un phénomène naturel engendrant pourtant de nombreux complexes. Alors que faire pour réduire son apparence ? Le collagène est-il un allié dans cette lutte anticellulite ? 


Qu’est-ce que la cellulite ? 


La cellulite est un changement des structures de l’hypoderme ayant des répercussions sur la peau, lui donnant un aspect bosselé, capitonné. Elle touche essentiellement les femmes dont plus de 80% d’entre elles seront impactées par cette cellulite au cours de leur vie. Les capitons ne font pas de discrimination de morphologie, et on en retrouve chez les plus minces comme les plus rondes. Peu de corps féminins y échappent, contrairement à ce que les magazines et réseaux sociaux peuvent faire penser. 

On trouve les cellules adipeuses (adipocytes) au sein de l’hypoderme, la couche profonde de la peau. Quand ces cellules augmentent en volume et en nombre, elles vont déformer les compartiments dans lesquels elles sont, créant une forme bombée. Cette déformation est visible à l'œil nu, la peau est bosselée : c’est la peau d’orange. 

Logée essentiellement à l’arrière des cuisses, sur les fesses, et parfois les bras, la cellulite est catégorisée en trois types :

  • la cellulite aqueuse : molle, indolore, est est visible uniquement lors de pincement, elle est associée à une rétention d’eau et mauvaise circulation sanguine ;

  • la cellulite adipeuse : également molle et indolore, elle résulte de l’accroissement en nombre des adipocytes et de leur volume ;

  • la cellulite fibreuse : dure, douloureuse au toucher, c’est une cellulite installée profondément dans les tissus et plus compliquée à déloger. Elle est la conséquence directe d’une détérioration des fibres de collagène.

La présence de cellulite n’engendre pas de conséquences directes sur la santé mais peut être source de complexes physiques, voire de douleurs au toucher pour la cellulite installée depuis longtemps. Si accepter la présence de capitons sur son corps est une étape à ne pas négliger, vous êtes tout à fait en droit de souhaiter la réduire pour vous sentir encore mieux dans votre peau. 


Quelles sont les causes de la peau d’orange ? 


L’apparition de la cellulite est multifactorielle et toutes ses causes ne sont pas encore mises en lumière. Néanmoins, on peut dire que les capitons de la peau peuvent provenir : 

  • de la génétique ;

  • des hormones féminines : les femmes étant bien plus touchées que les hommes en ce qui concerne ce désagrément, les hormones féminines semblent donc être les premières responsables dans l’apparition de la cellulite ;

  • la sédentarité et la mauvaise alimentation : sans bouger, la circulation sanguine est moins active, et la consommation de produits gras et transformés ainsi que de sel en trop grosse quantité favorisent le stockage des graisses ainsi que la rétention d’eau ;

  • la capacité de la peau à être élastique : plus votre peau est élastique et résistante, moins elle sera touchée par l’aspect peau d’orange. 


Le collagène aide-t-il à diminuer la cellulite ? 


Le collagène est la protéine la plus abondante du corps humain. Elle est présente dans les tissus conjonctifs et se situe aussi bien au niveau des muscles que des articulations, des cheveux ou encore.. de la peau.

Elle a un rôle de soutien et de structure. Et c’est ce même rôle qui en fait un allié de taille pour aider à la réduction de la cellulite. En effet, en consommant des peptides hydrolysés, vous aidez votre peau à être plus élastique, et plus résistante. Cela va automatiquement lisser votre peau et la rendre d’apparence plus ferme. Ainsi, les compléments de collagène vont empêcher la peau de se déformer face à la prise en volume des adipocytes et limiter l’aspect de peau d’orange tant redouté. 

Une étude réalisée en 2015 a d’ailleurs montré sur 105 femmes âgées de 24 à 50 ans que la prise quotidienne de 2,5 g de collagène durant 6 mois a eu un impact sur l’aspect de la peau et l’amélioration de la cellulite, en comparaison à un placebo. Il est judicieux de noter ici que l’étude a été réalisée à un dosage très faible. La prise d’une dose classique de collagène (10 g) ne peut donc qu’avoir des effets bénéfiques. 


Comment réduire la cellulite avec des peptides de collagène ? 


Pour réduire l’apparence de votre cellulite, adapter une cure de collagène semble être un outil de taille. Mais encore faut-il bien la réaliser ! Pour cela, pensez à prendre votre collagène tous les jours, et au bon dosage. 

Mais ce n’est pas tout. Si vous désirez réduire la présence de capitons, la simple consommation seule de collagène ne fera pas de miracle. Vous devez soigner l’hygiène de vie en parallèle. Voici trois conseils à appliquer pour multiplier les effets amorcés par les compléments alimentaires : 

  • Bougez-vous ! Rien de mieux qu’une activité physique pour dépenser des calories et éviter le stockage. De plus, la pratique d’un sport améliore la circulation sanguine et joue un rôle préventif dans l’apparition de la cellulite. 

  • Adoptez une alimentation équilibrée. Exit la nourriture transformée, le trop plein de charcuteries riches en sel, et les gâteaux sucrés industriels. Faites le plein de vitamines et minéraux, ne négligez pas les bons glucides et lipides, et portez une attention particulière à votre consommation de protéines. 

  • Massez-vous. Pour déloger la cellulite incrustée et casser les fibres du tissu conjonctif déformé, rien de tel qu’un massage en palper-rouler. Et tout comme le sport, les exercices de massage activent également la circulation sanguine. 


Les autres actions du collagène sur la peau

Vous l’avez compris, les peptides de collagène peuvent vous aider à lisser votre peau et gommer en partie la cellulite. Mais saviez-vous qu’en lissant votre épiderme et en le rendant plus élastique, le collagène vous fait bénéficier d’autres bienfaits ? En effet, en agissant ainsi, cette supplémentation prévient l’apparition des rides. Mais ce n’est pas tout ! Une peau plus élastique est aussi une peau moins susceptible d’avoir des vergetures puisqu’elle est plus résistante aux variations de poids. 

Enfin, le collagène aidant à la bonne cicatrisation, il permet également de diminuer l’apparence des vergetures déjà installées.