Le collagène, ou comment garder sa peau jeune plus longtemps

Vous en avez entendu parler de nombreuses fois, et votre crème de jour affiche peut-être fièrement cet actif : le collagène. Mais pourquoi est-il si important pour la peau ? Comment peut-il aider à garder une peau jeune et ferme ? En quoi se supplémenter en collagène est-il plus efficace qu’une application cutanée ?

 

La peau, une structure à étages

Le saviez vous ? La peau est considéré comme l’organe le plus visible et le plus grand du corps humain avec ses 2m² de surface ! Et si l’aspect visuel est important, son rôle en est tout autant puisque la peau est la première barrière contre les bactéries, virus, UV, et pollution. Une peau en bonne santé participe aussi à la régulation de la température du corps. Composée à 70% d’eau, environ 27,5% de protéines (dont une majorité de collagène), 2% de lipides et le reste de sels minéraux, elle a une architecture bien précise.

Comment s’organise-t-elle ?

La peau est structurée en trois couches :

  • L’épiderme: il s’agit de la couche supérieure, que l’on peut voir et toucher. Elle joue un rôle dans l’imperméabilité de la peau face aux agents extérieurs. Elle est essentiellement composée de cellules kératinocytes. On y trouve également les cellules responsables de la couleur de la peau.

  • Le derme: Cette couche intermédiaire est le fameux tissu conjonctif qui soutient l’épiderme et renferme un réseau vasculaire et des fibres nerveuses. Autrement dit, il alimente l’épiderme et c’est également lui qui vous fera remarquer que vous avez posé votre main dans un bain d’eau glacée ou sur une plaque de cuisson encore allumée. Dans cette couche, on va y retrouver des cellules de type fibroblaste, qui synthétisent le précieux collagène.

  • L’hypoderme : la couche la plus profonde de la peau. Cet étage est un tissu adipeux, jouant un rôle protecteur, isolant et énergétique en stockant des graisses.

 la structure de la peau et le collagène

Le collagène structure la peau

Parmi les différents types de collagène, le collagène de type I est celui majoritairement présent dans le derme de la peau, et son rôle est primordial ! En effet, le collagène forme un maillage interne, et agit comme un soutien pour l’épiderme, et lui confère fermeté et élasticité afin de pouvoir bouger avec les mouvements du corps et être étiré sans être impacté. Pour illustrer cela, on peut dire qu’il représente le squelette de notre peau, et permet aux cellules d’être bien structurées, les unes avec les autres. De plus, il aide également à la bonne cicatrisation de la peau. N’avez-vous pas remarqué que plus les années passent, et moins votre peau cicatrise rapidement ?

Mais avec les années, les agressions extérieures, l’exposition au soleil, le stress, ou encore une mauvaise alimentation : les fibroblastes produisent de moins en moins de collagène au niveau de la peau. Cela a pour conséquence un affaiblissement de ce maillage interne qui sera plus espacé. Le soutien de l’épiderme en deviendra moins efficace, et ce dernier va s’affaisser, perdre en fermeté, faire apparaître des rides, et sera moins élastique et résistant face à l’étirement de la peau.

Pourquoi les crèmes anti-âge au collagène sont moins efficaces ?

 

les crèmes au collagène sont moins efficaces

 

Pour lutter contre les marques de vieillesse et garder sa peau lisse et ferme plus longtemps, les marques de cosmétiques ont développé une panoplie de crèmes, masques et sérum anti-âge renfermant du collagène.

Mais le collagène, sous sa forme entière, a une taille considérable ! Son poids moléculaire est de 300000 Dalton et ne peut donc pas passer la peau. Même en étant sous forme de peptides au sein d’une crème, il faut rappeler que l’épiderme est appelé « la barrière de la peau ». Son rôle est d’éviter l’introduction de particules étrangères au sein de l’organisme. Et même si cette barrière n’est pas sans faille, les peptides de collagène n’arriveront pas aussi bien dans le derme que ne le ferait du collagène assimilé par voie interne.

Les bienfaits du collagène à boire sur la peau

 

L’idéal est alors d’apporter du collagène directement "de l'intérieur", à l'aide de compléments alimentaires par exemple. En effet, en plus d’être du collagène assimilable par votre peau et d’agir directement, ce collagène booste également la production naturelle par le corps au niveau des fibroblastes.

Le collagène apporté par voie orale va donc limiter et retarder le vieillissement cutané :

  • Il aide à lutter contre la déshydratation de la peau du fait de sa capacité à retenir l’eau dans les tissus

  • Il lutte contre le relâchement cutané et permet de garder une peau tonique

D’ailleurs, une méta-analyse de 2021 portée sur 19 études incluant plus de 1100 personnes âgées de 20 à 70 ans a conclu que la supplémentation en collagène hydrolysé pendant 90 jours aurait des effets favorables sur la peau, en termes d’hydratation, d’élasticité, et de rides. Il n’aurait donc que des bénéfices !

 

 

Le collagène et les bonnes pratiques pour une peau lisse et ferme

Adopter une routine anti-âge avec des compléments alimentaires de collagène, c’est à coup sûr une bonne idée ! Mais pour qu’il soit au maximum de son efficacité, il faut adopter une bonne hygiène de vie en parallèle :
  • Evitez une trop grande consommation d’alcool, de caféine, de tabac,

  • Faites le plein d’aliments riches en anti-oxydants et en vitamines (notamment la vitamine C qui augmente l’absorption du collagène),

  • Dormez! Votre peau n’en sera que plus resplendissante,

  • Hydratez-vous suffisamment au cours de la journée pour éviter le desséchement de la peau

En ce qui concerne le collagène en lui-même, il est nécessaire que vous fassiez une cure suffisamment longue pour garder les effets dans la durée, et que votre prise de collagène soit quotidienne. On y pense tous les jours !

 

Le meilleur collagène pour la peau : une association d’actifs

Si vous souhaitez amplifier l’efficacité des compléments alimentaires de collagène pour la jeunesse de la peau, tournez-vous vers des produits qui associent plusieurs actifs bénéfiques pour la peau.

En plus du collagène, les molécules comme l’acide hyaluronique ou encore l’élastine participent activement à l’élasticité et la fermeté de la peau. Ces trois actifs au sein d’un même produit sont un combo gagnant ! On pense notamment à l’Ovoderm, un actif breveté à partir de membrane de coquille d’œuf.