Peptide de collagène et collagène natif : la différence

Si vous souhaitez commencer une cure de collagène vous allez vous apercevoir qu’il existe une multitude dénominations : peptide de collagène, collagène dénaturé, collagène natif, Peptides de collagène hydrolysés …

Difficile de s’y retrouver !
Dans cet article nous allons tout vous expliquer pour vous aider à comprendre la différence entre les peptides et le collagène natif et à faire le meilleur choix.

 

Qu’est-ce que le collagène et sous quelle forme le trouve-t-on ?

 

Le collagène est la protéine la plus abondante dans notre corps, constituant environ un tiers de toutes les protéines. Il est présent dans les os, les tendons, les ligaments, la peau, les muscles et les vaisseaux sanguins.

Il est responsable de la structure et de la fermeté de ces tissus. Ainsi, il favorise une peau lisse, des cheveux forts, apporte un soutien articulaire dans le sport et maintient les os en forme.

Il existe 3 types de collagène :

Type I: il représente 90% du collagène du corps humain et est composé de fibres denses. Il compose principalement la peau, les os, les tendons et le cartilage fibreux.

Type II: il est composé de fibres plus lâches. Il compose les cartilages et les articulations.

Type III: on le retrouve principalement dans les muscles, les parois des vaisseaux sanguins et des organes. 

Comme la production de collagène diminue dès l’âge de 25 ans, faire une cure de collagène va vous permettre d’aider à augmenter l'élasticité et l'hydratation de la peau et ainsi ralentir le vieillissement cutané et retarder l’apparition des rides.

retarder l'apparition des rides avec les peptides de collagène

Le collagène est disponible sous forme de poudre ou de gélules. La poudre est plus pratique à utiliser car elle se mélange à n'importe quelle boisson et se transporte facilement à l’aide d’une gourde pour vous accompagner tout au long de la journée.

Chez Twenty DC, nous avons opté pour le collagène en poudre. Cette forme permet d’avoir une biodisponibilité élevée pour un maximum d’efficacité.

 

Pourquoi parle-t'on de collagène hydrolysé ?


Le collagène natif

La forme naturelle du collagène est dite « native ». C'est la molécule entière que l’on retrouve naturellement dans le corps.  

Le collagène natif a une forme hélicoïdale qui se compose de trois chaînes polypeptidiques enroulées les unes autour des autres. Cette structure tridimensionnelle est connue sous le nom de triple hélice de collagène. Les chaînes polypeptidiques sont composées d'acides aminés spécifiques, notamment de la glycine, de la proline et de l'hydroxyproline, qui confèrent au collagène ses propriétés physiques uniques, notamment sa résistance et sa flexibilité.

On retrouve essentiellement le collagène natif dans des préparations cosmétiques pour prévenir la désydratation cutanée et lutter contre l’apparition des signes de vieillissement.

Le collagène natif n’est pas soluble dans l’eau et peu assimilé par l’organisme lors d’une prise orale. Il est difficile à digérer et à absorber de par sa structure hélicoïdale complexe et par son poids moléculaire de 300 000 Dalton.

En effet, les protéines qui le constituent sont de trop grande taille pour passer dans la circulation sanguine et être absorbées facilement par l'organisme Seulement 1% de sa forme naturelle est conservé par l’organisme lors de son absorption. Sa biodisponibilité est donc peu intéressante. 

Afin de mieux assimiler cette protéine en cas de supplémentation, il est nécessaire d’effectuer une transformation.

Des procédés industriels permettent d’hydrolyser ce collagène natif en dissociant les 3 brins de la triple hélice. Cette technique permet notamment de fabriquer de la gélatine très utilisée dans l’industrie agro-alimentaire.

 

Qu’est-ce que l’hydrolyse du collagène ?

En principe, quand on prend un repas, l’hydrolyse des protéines que l’on ingurgite, se fait naturellement par notre propre système digestif. La protéase de notre tube digestif assure la décomposition des protéines en acides aminés pour pouvoir mieux les absorber et mieux passer dans les intestins.

Le collagène, lorsqu’il est pris en supplémentation, afin qu’il soit assimilable par le corps humain et arrive jusqu’aux tissus conjonctifs comme le derme, doit être hydrolysé car cette molécule a un poids trop important (à 300 000 Da) pour être assimilable.

 

L'hydrolyse

Le processus d’hydrolyse consiste à dissocier les 3 brins de la matrice et à découper la molécule de collagène à des emplacements bien particuliers pour la fragmenter en chaine peptidique composées de peptides de collagène : la macromolécule a été décomposée par protéolyse en petits groupes d’acides aminés, nommés peptides de collagène.

Hydrolyse de collagène

La substance obtenue est appelée hydrolysat de collagène ou peptide de collagène hydrolysé.

L’hydrolyse produit des peptides qui ont un poids moléculaire entre 1000 et 6000 Daltons31‌. Ils pourront alors être plus facilement absorbés.  Leur taux d’absorption passe ainsi à 90%.

Plus le poids moléculaire est bas, plus la biodisponibilité est élevée.

L’hydrolysat de collagène est la forme la mieux assimilée par l’organisme, et donc celle à privilégier. 

 

La gélatine 

Le premier niveau de transformation est la gélatine. Elle provient d’une hydrolyse du collagène à son premier état. Elle peut être obtenue par procédés chimiques ou par un processus d’hydrolyse naturel. Cette forme gélatineuse du collagène rend la protéine plus assimilable à hauteur de 10% d’absorption. Cette transformation est une étape intermédiaire à l’obtention de la forme la plus assimilable par le corps : l’hydrolat de collagène.

 

Les peptides sont les maillons des chaînes de la triple hélice.Les peptides de collagène sont des fragments de collagène qui ont été hydrolysés, ce qui signifie qu'ils ont été scindés en fragments plus petits par l'action d'enzymes. Le poids moléculaire ayant été ainsi réduit, les peptides peuvent alors être hautement assimilés car ils sont plus petits et plus solubles dans l'eau. 

  

Collagène natif vs peptide de collagène : quelle forme choisir ?

Pour déterminer la meilleure forme de collagène, il n’y a qu’un critère à prendre en compte : la taille de la molécule. En effet, plus la molécule est petite, plus celle-ci est bien absorbée par l’organisme lors de la digestion. Ses bénéfices peuvent alors se faire ressentir.

Or, voici les tailles respectives des molécules : 

  • Collagène natif : 300 000 Da
  • Gélatine : entre 140 000 et 300 000 Da
  • Peptides de collagène de bonne qualité : entre 2000 et 5000 Da

Ainsi que leur taux d’absorption :

  • Collagène natif : 1%
  • Gélatine : 10%
  • Peptides de collagène : 90 %

La différence essentielle entre les deux se résume en un seul mot : la biodisponibilité.

La biodisponibiltié est déterminée par la capacité du corps à absorber la substance à partir d'une source donnée et à la transporter vers les tissus cibles où elle peut exercer ses effets bénéfiques. Or, la biodisponibilité du collagène est associée … à la taille de la molécule.  

La taille de 2000 Daltons est idéale pour que a molécule soit assimilable par votre corps.

il est important de s'assurer que la poudre de collagène que vous achetez contient des peptides de petite taille pour maximiser leur biodisponibilité et leurs effets bénéfiques pour la santé.

La taille de 2000 Daltons est idéal pour que a molécule soit assimilable par votre corps.

Il est donc important de vérifier la taille des peptides de collagène dans la poudre de collagène que vous achetez pour vous assurer qu'elle contient des peptides de petite taille et maximiser ainsi leur efficacité.

 

peptide de collagène hydrolysé  : la meilleure forme de collagène

Peptide de collagène bovin ou peptide de collagène marin ?

 

Les peptides de collagène marin sont produits à partir de peaux de poisson, tandis que les peptides de collagène bovin sont produits à partir de peaux et de cartilages de bovins.

La principale différence entre les deux sources de collagène réside dans leur structure moléculaire. Les peptides de collagène marin ont tendance à être plus petits en taille et plus facilement digestibles que les peptides de collagène bovin. En raison de leur petite taille, les peptides de collagène marin peuvent être plus rapidement et plus facilement absorbés par l'organisme.

Pour choisir son collagène marin nous vous invitons à regarder si les produits sont issus d'une pêche responsable. Chez Twenty DC les produits sont labellisés "Friends of the Sea" qui garantit un mode de pêche durable et éthique.

 

Conclusion

En résumé, la principale différence entre peptides de collagène et collagène natif réside dans leur forme et leur facilité d'absorption par l'organisme. Les peptides de collagène sont des fragments plus petits et plus solubles dans l'eau, ce qui les rend plus facilement absorbables. Le collagène natif est le collagène brut qui doit être décomposé en peptides plus petits avant d'être utilisé.

Les peptides de collagène sont donc à privilégier pour stimuler la production de collagène dans le corps et améliorer l'apparence de la peau, des ongles et des cheveux. Ils sont également utilisés pour soulager les douleurs articulaires et renforcer les os et les tendons.

Collagène Peau Magnifique

Collagène Peau Magnifique - saveur Thé-Pêche

Collagène marin Twenty DC enrichi en Ovoderm®. Complexe bioactif spécial anti-âge

52,90€
Collagène Marin et ovoderm

Duo Peau & Articulations

Le duo parfait pour prendre soin de sa peau en profondeur et de ses articulations

84,49€
Gourde TWENTY D.C

Gourde iconique Twenty DC

Pour assurer une prise quotidienne de collagène dans 200ml à 650ml d'eau

9,90€

Les sujets similaires